L’épistémologie historique: histoire et méthodes (parution)

Edité par Jean-François BraunsteinIván Moya DiezMatteo Vagelli

Les éditeurs voudraient dédier cet ouvrage à la mémorie de François Delaporte (1941-2019)

Qu’est-ce que l’« épistémologie historique » ? À cette question ce volume répond en esquissant le portrait d’un Janus bifrons, dont l’une des faces est tournée vers le « style français » traditionnel en histoire des sciences et l’autre vers les avancées épistémologiques anglo-saxonnes les plus contemporaines. Quels sont les échanges, les continuités et décalages, les convergences et divergences entre des philosophes ou historiens des sciences aussi divers que Gaston Bachelard, Georges Canguilhem, Michel Foucault, Ian Hacking, Hans- Jörg Rheinberger, Peter Galison ou Lorraine Daston ? De même que l’on peut distinguer différentes époques et versions de l’épistémologie historique et de l’historical epistemology, de même les « méthodes » mobilisées dans des contextes scientifiques particuliers sont très diverses. Ce volume vise à réfléchir plus avant, à partir de l’étude de cas précis, sur les modalités selon lesquelles des objets et des concepts émergent historiquement à l’intérieur des diverses sciences. Les objets mathématiques ont-ils une histoire ? Comment des sujets humains sont-ils devenus les objets d’une science de l’observation ? Le traitement statistique des données est-il la seule issue possible pour les sciences médicales ? En donnant ces exemples, parmi d’autres, des possibilités d’interactions entre sciences, philosophie et histoire, ce volume veut montrer que l’épistémologie historique n’est pas un « livre de recettes » méthodologiques, mais bien plutôt un champ de questionnement ouvert : la flexibilité de l’épistémologie historique lui permet de répondre à bon nombre des défis posés par la philosophie des sciences contemporaine.

Table des matières:

« Qu’est ce que l’épistémologie historique ? »
Des « échantillons » plutôt que des manifestes………………………………………………. 5
Jean-François Braunstein, Ivan Moya Diez, Matteo Vagelli

La clinique et les sources de l’histoire archéologique……………………………………… 13
François Delaporte

Historicités, objectivités, rationalités

Relations entre logique, mathématiques et langage.
Bachelard et l’empirisme logique ……………………………………………………………. 23
Sandra Pravica

Natura constructa et phénoménotechnique.
Spinozisme et pensée des mathématiques chez Gaston Bachelard. …………………… 43
Gerardo Ienna

Jean Cavaillès, de la logique de Husserl à la dialectique du concept ………………… 59
Gabriele Vissio

Le réflexe et la résistance. Canguilhem et le pouvoir du concept …………………….. 73
Samuel Talcott

Normativité des vivants et adaptation. De Canguilhem à Lewontin……………….. 87
Fiorenza Lupi

L’épistémologie historique en héritage. Althusser, Foucault
et la fabrique conceptuelle de l’histoire……………………………………………………. 103
Audrey Benoit

Foucault’s Change of Attitude Toward Psychology in 1953………………………….. 117
Daniel R. Rodríguez-Navas

Le statut du concept dans l’épistémologie historique,
de Cavaillès à Foucault ………………………………………………………………………. 133
Ferhat Taylan

Can the History of an Epistemic Norm Bear Normative Value ?
Some Reflections on the Status and Tasks of Historical Epistemology ……………… 149
Eugenio Petrovich

Ian Hacking, de l’archéologie de la probabilité au « façonnement des gens » ……. 159
Matteo Vagelli

Objets épistémiques, savoirs, sciences

Epistemic and Political Things. An Analytical Framework
for a Historico-Political Epistemology…………………………………………………….. 173
Laurens Schlicht, Martin Herrnstadt

L’archéologie à l’épreuve des savoirs formels.
Mathématiques et formalisation dans le projet d’une archéologie des savoirs …… 187
Juan Luis Gastaldi

Pour en finir avec l’analyse conceptuelle. Les mécanismes pathologiques
et la philosophie biologique chez Canguilhem…………………………………………… 207
Jonathan Sholl

L’émergence de l’épistémè computationnelle en médecine …………………………….. 227
Mathieu Corteel

Pour une épistémologie historique de la génétique des populations…………………. 243
Nicola Bertoldi

Ce que change la prise en compte du présent.
Comment écrire l’histoire du concept de cellule cancéreuse ?…………………………. 259
Laurent Loison

editions-sorbonne.fr

Détails

Titre/ L’épistémologie historique
Sous-titre/ Histoire et méthodes
Édité par/Jean-François Braunstein, Iván Moya Diez, Matteo Vagelli
Collection/ Philosophie
Éditeur/ Éditions de la Sorbonne
Public visé/ 05 Enseignement supérieur; 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre/ 03 octobre 2019
Avec/ Bibliographie ; Notes
Support/ Livre broché
ISBN-13/ 979-10-351-0327-9
GTIN13 (EAN13)/ 9791035103279
Référence
Date de publication/ 03 octobre 2019
Publication/ Paris, France
Nombre de pages de contenu principal/ 270
Format/ 16 x 24 cm
Prix/ 23,00 €

Samuel Talcott / Georges Canguilhem and the Problem of Error (2019)

Examining Georges Canguilhem’s enduring attention to the problem of error, from his early writings to Michel Foucault’s first major responses to his work, this pathbreaking book shows that the historian of science was also a centrally important philosopher in postwar France. Samuel Talcott elucidates Canguilhem’s contributions by drawing on previously neglected publications and archival sources to trace the continuity of commitment that led him to alter his early anti-vitalist, pacifist positions in the face of political catastrophe and concrete human problems. Talcott shows how Canguilhem critically appropriated the philosophical work of Alain, Bergson, Bachelard, and many others while developing his own distinct writings on medicine, experimentation, and scientific concepts in an ethical and political endeavor to resist alienation and injustice. And, while suggesting Canguilhem’s sometimes surprising philosophical importance for a range of younger thinkers, the book demonstrates Foucault’s own critical allegiance to Canguilhem’s spirit, techniques, and investigations.

Samuel Talcott, Georges Canguilhem and the Problem of Error (Palgrave 2019)

Parution – Dossier « Georges Canguilhem, a história e os historiadores »

 

Vient de paraître à la revue brésilienne Intelligere, Revista de História Intelectual, v. 2, n. 1 (2016):

Dossier « Georges Canguilhem, a história e os historiadores« 

[Georges Canguilhem, l’histoire et les historiens] 

Table de matières

Apresentação do dossiê « Georges Canguilhem, a história e os historiadores »
Tiago Santos Almeida

Entretien avec Jean-François Braunstein
Tiago Santos Almeida, Marcos Camolezi

Senderos encontrados: Canguilhem y la escuela de los Annales
Francisco Vázquez García

Entre o normal e o patológico: Ludwik Fleck, Georges Canguilhem e a gênese da epistemologia histórica
Mauro Lucio Leitão Condé

Georges Canguilhem e a construção do campo da Saúde Coletiva brasileira
José Ricardo de Carvalho Mesquita Ayres

História da medicina e história das ideias: de Sigerist a Canguilhem
Tiago Santos Almeida

A ciência é uma ideologia?
Gildo Magalhães dos Santos Filho

O conceito epistemológico histórico de nostoc a partir de uma leitura indiciária de A teoria celular de George Canguilhem
Maurício de Carvalho Ramos

Ciência e não-ciência ou as « duas culturas »: dominação, quase hostilidade e quase diálogo
Francisco Assis Queiroz

Introduction générale à une philosophie de l’action chez Georges Canguilhem : le concept, le contexte et les œuvres
Emiliano Sfara