Mois de l’épistémologie historique – Novembre 2020

6èmes Journées d’études sur l’Épistémologie Historique
Épistémologie historique et épistémologie de l’histoire

4, 12, 18, 25 Novembre 2020
17h-19h (Paris time)

Plateforme Zoom

 *** INSCRIPTIONS ***

 

Les journées d’études sont organisées par

Épistémologie Historique. Research Network on the History and the Methods of Historical Epistemology

avec le soutien de 

École doctorale de Philosophie – ED 280 (Paris 1)
IHPST (UMR 8590, Paris 1/CNRS)
PhiCO/ISJPS (UMR 8103, Paris 1)

République des Savoirs (USR 3608, ENS/ Collège de France/CNRS)
École doctorale Lettres, Arts, Sciences humaines et sociales –
ED 540 (ENS) – EUR Translitteræ (PSL)

Maison d’Auguste Comte

PDF PROGRAMME ET RÉSUMES

PROGRAMME

Mercredi 4 Novembre                  17h-19h (Paris time)

Paul Roth (University of California, Santa Cruz), Hacking’s Historiography?

Matteo Vagelli (Université Paris 1 Pantheon-Sorbonne), Does historical epistemology need a theory of history?

Lucie Fabry (École normale supérieure & Centre Marc Bloch), Epistemologies of history with a Bachelardian background: Granger, Althusser and Foucault.

Jeudi 12 Novembre                       17h-19h (Paris time)

Stefanos Geroulanos (New York University), Concepts, Metaphors, and Historical Epistemology.

Annagiulia Canesso (Università degli Studi di Padova, Istituto Italiano per gli Studi Filosofici di Napoli), L’histoire errante de la vérité entre Gaston Bachelard et Georges Canguilhem.

Alberto Vianelli (Università degli Studi dell’Insubria), Marc Bloch, un historien entre métier et démarche scientifique.

Mercredi 18 Novembre                17h-19h (Paris time)

Perrine Simon-Nahum (CNRS, École normale supérieure), Le jeune Aron : de la biologie à la philosophie de l’histoire.

Massimiliano Simons (Ghent University), History as engagement: The Historical Epistemology of Raymond Aron.

Iván Moya Diez (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), De l’universalité à la contingence des valeurs. La problématisation du jugement historique chez Canguilhem.

Mercredi 25 Novembre                17h-19h (Paris time)

Sophie Roux (École normale supérieure), La question de l’historicité des sciences chez les bachelardiens.

Silvia De Cesare (Université de Genève), L’idée de « progrès » entre histoire des sciences et histoire de la vie : analyse d’une analogie proposée par Thomas Kuhn.

Masahito Hirai (University of Tokyo), Le principe des conditions d’existence et son application en sociologie comtienne.

 

Comité d’organisation

Matteo Vagelli
Ivan Moya Diez
Lucie Fabry
Caroline Angleraux
Marcos Camolezi
Victor Lefèvre

Comité Scientifique

Christian Bonnet, CHSPM Paris 1
Jean-François Braunstein, PhiCo Paris 1
Hasok Chang, Cambridge University
Cristina Chimisso, Open University, UK
Arnold I. Davidson, Université de Chicago
Moritz Epple, Université de Francfort
Pierre Wagner, IHPST Paris 1