Workshop “Georges Canguilhem’s concept of scientific ideology”

Workshop doctoral
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
le Jeudi 12 novembre, 18h00 à la Sorbonne

“Georges Canguilhem’s concept of scientific ideology”

Cristina Chimisso, Open University, UK

Cristina Chimisso est l’auteure de Writing the History of the Mind: Philosophy and Science in France 1900-1960s (Ashgate 2008),  et de Gaston Bachelard: Critic of Science and the Imagination (Routledge 2001).

Participation ouverte sur inscription à epistemologiehistorique@gmail.com, dans la limite des places disponibles.

 

Journée d’étude: Georges Canguilhem (1904-1995) : les traces du métier

Vendredi 13 Novembre 2015, Paris

Journée d’étude organisée par Giuseppe Bianco (Cirhus / Remarque institute, NYU), ancien résident de l’IEA de Paris

 À l’occasion des vingt ans depuis sa mort et de la récente parution du tome IV de ses Œuvres complètes. Résistance, philosophie biologique et histoire des sciences 1940-1965 (deuxième volume publié, après le tome I, Écrits philosophiques et politiques, paru en 2011), cette journée d’étude se propose de revenir sur la complexité de la trajectoire de Georges Canguilhem. Principalement connu en tant qu’épistémologue de la médicine et des sciences de la vie et successeur de Gaston Bachelard à la Sorbonne et à l’Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques, Canguilhem a eu, pour ainsi dire, « plusieurs vies ». Initialement pacifiste intégral et élève d’Alain, il a été professeur de lycée exigeant, étudiant et docteur en médecine, résistant, professeur de philosophie à l’Université de Strasbourg, lecteur d’ouvrages de biologie et de médecine autant que de sociologie, anthropologie et psychologie, inspecteur général de l’instruction publique, président du jury de l’agrégation, directeur d’innombrables thèses et travaux universitaires…

Vers la fin de sa vie Canguilhem disait refuser de considérer son œuvre autrement que comme une « trace de [s]on métier ». Cette journée, qui convoque des philosophes autant que des historiens, épistémologues et sociologues, se propose de revenir sur la pluralité de ces traces. On partira notamment de l’idée que l’entreprise philosophique d’articulation critique des savoirs sur l’Homme – qu’ils soient biologiques, psychologiques ou sociaux – est partie intégrante d’un métier s’exerçant dans des espaces institutionnels précisément situés dans le monde social, ainsi que dans une histoire. On s’appuiera notamment, mais pas uniquement, sur de nouveaux documents récemment republiés, ainsi que sur les pièces d’archives déposées dans le Fonds Canguilhem du CAPHES (UMS 3610), en tentant une approche à la fois conceptuelle et historique.

Programme

9h00  Accueil
9h15 – 9h30  Ouverture : Giuseppe Bianco

9h30 – 11h Histoire des sciences et épistémologie
Jean-François Braunstein, Paris I
Pierre-Olivier Méthot, Université Laval
Cristina Chimisso, The Open University
Modération : Luca Paltrinieri, Paris VIII

11h30 – 13h Philosophie des normes et bio-philosophie
Charles T. Wolfe, Université de Gand
Thomas Ebke, Université de Postdam
Guillaume Le Blanc, Université de Paris 12
Modération : Ivan Moya Diez, Paris I

14h – 16h Entre médecine et philosophie
Claude Debru, Ecole normale supérieure
Céline Lefève, Paris 7
Stefanos Geroulanos, NYU
Frédéric Worms, Ecole normale supérieure
Modération : Fehrat Taylan, Ciph

16h30 – 18h Pédagogie, engagement, politique
Gisèle Sapiro, EHESS
Jean-Louis Fabiani, EHESS, CEU
Yves Schwartz, Aix-Marseille (à confirmer)
Xavier Roth, Grenoble 2
Modération : Giuseppe Bianco, Lyon 3 / NYU

 Lieu: 

IEA de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris

Inscriptions sur: http://paris-iea.fr/evenement/georges-canguilhem-1904-1995-les-traces-du-metier

Séminaire Foucault à Caen

Deuxième séance du séminaire Foucault  2015-16 à l’Université de Caen
Mercredi 14 octobre 2015, 14H00

Michel Foucault:  Une archéologie de la philosophie foucaldienne ?

Séminaire de recherche Master option « philosophie » 2015-2016
responsable G. Olivo
Salle du Conseil du bâtiment B (ex-Lettres) LE 161

Matteo VAGELLI (Université de Paris I – Panthéon-Sorbonne) :
« « La transformation Foucault » dans l’épistémologie française :
comment est-elle devenue possible ? »

Gildas SALMON (CNRS – Paris) :
« Foucault et la modernité : de l’archéologie des sciences humaines à
la généalogie des sciences sociales »

Affiche: http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/public/identite-subjectivite/manifestations/S%C3%A9minaire%20du%2014%20octobre%202014.pdf

Pathologizing Body and Mind

Leuven Philosophy of Medicine Conference 2015
KU Leuven, 15-16 October 2015

The Centre for Analytic Philosophy will be organizing a conference on the philosophy of medicine that will take place on 15-16 October 2015.
Hieronymus Bosch
This conference will focus on the rather controversial relation between mental and physical disease. While some describe (and decry) mental illness as a social construction, other recent theories try to establish what is unique about psychopathology. Should there be two separate disease concepts, one dedicated to the mental and the other to the physical realm? Or does such a dualistic approach problematically divide up biological reality? There are also many attempts to describe disease in more general terms, regardless of where it is located in the body. Can such attempts, ranging from networks and systems theories to claims that disease is a bio-social phenomenon, provide a way to capture the similarities and distinctions between mental and physical diseases?Conference website: http://hiw.kuleuven.be/eng/events/philmedconference

Ecole doctorale Foucault à l’IMEC – Caen

14, 15 et 16 octobre 2015
École Doctorale de l’Association pour le Centre Michel Foucault
à l’IMEC (www.imec-archives.com/)

Rencontre organisée par Arianna Sforzini et Judith Revel.

Programme: 

Mercredi 14 octobre :

Après-midi:
Clara Zgola : « Les formes de vie ‟autres” et la question urbaine » (CRAL/Pologne)
Valentina Moro : « Parrêsia et lamentation : analyser la tragédie grecque avec Michel
Foucault » (Université de Padoue, Italie)
Guilel Treiber : « Des contre-conduites à la résistance collective » (Université
catholique de Louvain, Belgique)

Jeudi 15 octobre
Matin:
Frédéric Porcher : « Foucault et le renouveau de la théorie critique » (Université de
Strasbourg, France)
Ivan Ponton : « Autour de Théories et institutions pénales : Foucault et le marxisme »
(Université Lille 3, France)

Alex Feldman : « La seconde évaluation foucaldienne de Canguilhem : historicisation
et matière étrangère » (Penn State University, USA)
Ivan Moya Diez : « La valeur de la vérité, la plus récente erreur de la vie. De Foucault
à Canguilhem » (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France)
Déjeuner

Après-midi :
Ismahène Chamki : « Les normes de l’intelligence, instrument du pouvoir
disciplinaire en milieu scolaire » (Université de Nantes, France)
Alice Ancelle : « Modèle critique de relations de soins en EPHAD » (Université Lille
3, France)

Anderson Lima da Silva : « Michel Foucault, la philosophie, l’histoire » (Université
de Sao Paulo, Brésil)
Daphné Le Roux : « Pratiques et subjectivation chez Michel Foucault : une réflexion
critique » (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France)

Vendredi 16 octobre

Matin, quatrième séance :
Ilaria Fornacciari : « Entre archive et critique: Foucault autour de Manet » (Université
de Bâle/Université Paris 8)
Clara Mogno : « Foucault et l’image» (Université de Padoue, Italie/Université Paris
Ouest Nanterre La Défense, France)
Ester Jordana Lluch : « La question de la transformation chez Michel Foucault »
(Université de Barcelone, Espagne)

En présence de (selon les sessions) : Frédéric Gros, Orazio Irrera, Judith Revel,
Philippe Sabot, Arianna Sforzini

 

Colloque Canguilhem ENS

Colloque « Canguilhem : la normativité en actes »

(CAPHES, ENS,  SPHERE, CNRS)
Jeudi 11 juin 2015, 9h-17h15, Salle Jean Jaurès, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris

Coordinatrice : Marie Gaille, SPHERE (UMR7219), CNRS-Université Paris Diderot

Matinée
9h : Accueil
9h15-9h30 – Introduction : Mireille Delbraccio, Directrice du CAPHÉS
9h30-11h – Présentation et discussion, « Philosophie de la médecine », Revue de Métaphysique et de morale (Avril 2014)
Jean-François Braunstein (Professeur des Universités, philosophie, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne),
Claire Crignon (Maîtresse de conférences, philosophie, Université de Paris 4, EA 3552 Paris 4),
Barthélémy Durrive (Doctorant en philosophie et épistémologie/histoire des sciences, UMR 5037 et EA 4148, Lyon1),
Marie Gaille (Directrice de Recherches, SPHERE, UMR7219, CNRS-Université Paris Diderot)
Guillaume Le Blanc (Professeur des Universités, philosophie, Université de Bordeaux 3 Michel de Montaigne).
11h-11H15 : Pause
11h15-12h – Claude Debru, Professeur émérite de philosophie, École Normale Supérieure
12h-12h30 Visite du fonds documentaire – Nathalie Queyroux, Responsable du Centre documentaire du CAPHES
***
12h30-14h Déjeuner
***
Après-midi
14-15h30 – Présentations
Marie Gomes, Doctorante en philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne, ED 480 “Montaigne Humanités”
Emiliano Sfara, Doctorant en philosophie, Université de Montpellier III Paul Valéry/Université de la Calabre, Cosenza
Marcos Camolezi, Doctorant en philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Université de São Paulo, Brésil.
Ivan Moya-Diez, Doctorant en philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Psychologue, Université Catholique de Valparaiso, Chili.
15h30-15h45 : pause
15h45-17h15 – Présentations
Michele Cammelli, Docteur en philosophie, Professeur au lycée Jeanne d’Arc (Etampes)
Christophe Imbert, Maître de Conférences en géographie, Université de Poitiers-UMR Migrinter et chercheur associé à l’INED
Discussion générale et conclusion

http://www.ens.fr/actualites/agenda/article/colloque-canguilhem-la-normativite

Programme Journées d’études EH

Programme
Journées d’études / Workshop

Epistémologie Historique: commencements et enjeux actuels
Historical Epistemology: beginnings and current issues
Paris, 21-22-23 mai 2015

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ecole Doctorale de Philosophie

Télécharger le programme et les résumés des interventions

 

Jeudi 21 mai
    Salle D634 (Galerie Dumas, escalier L), Sorbonne (1, Rue Victor Cousin, 75005)

9h30 – 10h10
Organisateurs, Bienvenue
Pr. Jean-François BRAUNSTEIN, Introduction

10h10 – 11h00       Modérateurs : Matteo Vagelli – Ivan Moya Diez
Martin HERRNSTADT – Laurens SCHLICHT, Goethe University Frankfurt : « Epistemologies of the Sciences of Man. An Inquiry into the Epistemological Shift of the French Sciences of Man around 1800 »

11h30 – 13h10       Modérateurs : Matteo Vagelli – Ivan Moya Diez
Tiago ALMEIDA, Universidade de São Paulo – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Georges Canguilhem et l’École germano-américaine d’histoire de la médecine »
Audrey BENOIT, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Héritages comparés de l’épistémologie historique chez Althusser et Foucault : théorie de la connaissance et philosophie de l’histoire »

14h40 – 16h20       Modérateur : Giuseppe Bianco
Marcos CAMOLEZI, Universidade de São Paulo – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Remarques sur Claude Bernard entre Bergson et Canguilhem »
Emiliano SFARA, Université Paul Valéry Montpellier 3 – Università della Calabria: « La conception du « Statut social de la science moderne » chez Georges Canguilhem »

16h40 – 18h20       Modérateur: Giuseppe Bianco
Paul TIENSUU, University of Helsinki : « Comment s’interroger sur les valeurs du droit d’une façon constructive ? L’épistémologie historique et la problème de l’indétermination du droit »
Ferhat TAYLAN, Collège international de philosophie – Université Paris Ouest Nanterre La Défense : « De l’histoire des concepts à l’histoire des rationalités. L’extension foucaldienne de l’épistémologie historique »

Vendredi 22 mai
    Salle Panthéon 6 (Escalier M, 4e étage), Centre Panthéon (12, place du Panthéon, 75005)

9h30 – 11h10       Modérateur: Ivan Moya Diez
Nicola BERTOLDI, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Pour une épistémologie historique de la génétique des populations »
Camille JACCARD, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Université de Lausanne : « La clinique des troubles du langage comme objet de l’épistémologie historique »

11h30 – 13h10      Modérateur: Ivan Moya Diez
Jonathan SHOLL, University of Leuven: « Towards an Historical Epistemology of Medicalization »
Tuomo TIISALA, University of Chicago: « That the Abnormal is Existentially Prior to the Normal: An Interpretation and A Defense of Canguilhem’s Meta-normative Thesis »

14h40 – 16h20      Modérateur: Daniel Rodriguez Navas
Julien LAMY, Université Lyon III Jean Moulin : « L’enquête épistémologique au risque de la science effective et de son histoire : la philosophie des sciences de Gaston Bachelard»
Sandra PRAVICA, Center for Literary and Cultural Research Berlin: « Science in Other Words: Re-evaluating Gaston Bachelard’s Works for the Philosophy of Science Today »

16h40 – 18h20      Modérateur: Jonathan Sholl
Wenbo LIANG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Rethinking Ian Hacking’s “styles of scientific thinking” from the studies of integrative medicine »
Luca SCIORTINO, The Open University: « Ian Hacking’s Styles of Thinking and Relativism: The Case of the Existence of Theoretical Entities»

Samedi 23 mai
Salle Lalande (Escalier C, 1e étage), Sorbonne (17, rue de la Sorbonne, 75005)

9h30 – 11h10      Modérateur: Matteo Vagelli
Lara SCAGLIA, Universitat Autònoma de Barcelona : « The transcendental doctrine of Schematism and its psychological interpretations. The status of Epistemology between philosophy and natural sciences »
Michalis SKOMVOULIS, Université Aristote de Thessalonique: « L’épistémologie historique de Hegel. Le cas des sciences sociales »

11h30 – 13h10      Modérateur: Matteo Vagelli
Gabriele VISSIO, Università degli Studi di Torino – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « La logique de Husserl et l’épistémologie historique »
Daniel RODRIGUEZ NAVAS, University of Chicago: « The Influence of Foucault’s early reading of Nietzsche in his Critique of Psychology and the Human Sciences »

14h40 – 16h20      Modérateur : Tiago Almeida
Julien PAGE, Laboratoire SPHERE : « Histoire conceptuelle de théories de Galois»
Juan Luis GASTALDI, IREPh Paris Ouest – ESBAMA : « L’archéologie à l’épreuve des savoirs formels »

16h40 – 18h20      Modérateur : Camille Jaccard
Gerardo IENNA, La Sapienza – Università di Roma: « La notion de frontière disciplinaire dans le régionalisme épistémologique de Pierre Bourdieu »
Laurent LOISON, Université de Strasbourg: « Quel est le statut du présent pour l’épistémologie historique ? »

Comité scientifique
Jean-François BRAUNSTEIN, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Bernadette BENSAUDE-VINCENT, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Arnold I. DAVIDSON, University of Chicago
Frédéric FRUTEAU DE LACLOS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les organisateurs,
Ivan MOYA DIEZ, Matteo VAGELLI
Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne (PhiCo, EA3562),
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

CNTMNL_MNFST_SRBNN_VER_FINALE

Appel à contributions Journées d’études EH

APPEL À CONTRIBUTIONS / CALL FOR PAPERS
Journées d’études / Workshop

Epistémologie Historique: commencements et enjeux actuels

Historical Epistemology: beginnings and current issues

22-23 mai 2015
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ecole Doctorale de Philosophie

[ Français ]

Nous invitons les doctorant(e)s et jeunes chercheur(e)s intéressé(e)s à soumettre des propositions de communication à l’occasion des journées d’études « Epistémologie historique: commencements et enjeux actuels », qui se tiendront à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne le 22-23 mai 2015.

L’épistémologie historique (EH) se situe aujourd’hui au cœur du débat renouvelé sur le “mariage entre philosophie et histoire des sciences” (HPS). Se situant au croisement de l’analyse conceptuelle et de l’histoire des pratiques, cette approche méthodologique de l’histoire des sciences se propose à la fois comme historique et philosophique. L’EH trouve ses racines en France dans la philosophie positive d’Auguste Comte et représente le déploiement d’un parcours complexe, celui du « style français en épistémologie », dont les principaux représentants sont G. Bachelard., G. Canguilhem et M. Foucault. Depuis les années 1990 on peut parler d’une renaissance de l’EH dans des domaines anglo-saxons, grâce aux travaux de I. Hacking, A. I. Davidson et L. Daston, entre autres. Le développement à l’étranger de l’EH dans sa phase contemporaine est parallèle à une sorte de vide paradoxal dans son lieu de naissance. La reconnexion de ce type d’épistémologie au cadre philosophique originel de son émergence représente l’occasion de rouvrir le débat en France.

Les présentes journées ont pour mission de regrouper des doctorant(e)s et des jeunes chercheur(e)s qui travaillent au sein du champ en constante expansion de l’EH. Cette première rencontre vise à la fois la création d’un espace de réflexion où exposer et partager des recherches, des méthodes et des difficultés rencontrées, et la formation d’un groupe de travail sur l’EH en vue d’activités futures.
Les interventions sont à proposer dans l’une de trois sections suivantes:

  1. Histoire de l’épistémologie historique: de la tradition française (Bachelard, Canguilhem et Foucault) et des reprises contemporaines.
  2. Débats méthodologiques en histoire et philosophie de la médecine, de la psychologie et de la psychiatrie. Ces disciplines ont représenté et représentent toujours des domaines particulièrement fertiles pour l’EH qui a visé une transformation des méthodes et des enjeux.
  3. Section à sujet libre. L’EH a été liée aux disciplines et aux thématiques les plus diverses, et de nouvelles directions sont en train de s’ouvrir aujourd’hui.

Les propositions d’interventions (400 mots, plus une présentation courte du candidat) sont à faire parvenir, avant le 26 janvier (date de réponse le 16 février), en format word ou pdf à epistemologiehistorique@gmail.com. Les deux langues de la rencontre seront le français et l’anglais. Un nombre limité d’aides financières couvrant la totalité ou une partie des frais de voyage des intervenants est disponible et peut être sollicitée.

[ English]

We hereby invite contributions by graduate students and young researchers for the two-day workshop “Historical epistemology: beginnings and current issues”, which will take place at the University of Paris 1 Panthéon-Sorbonne on 22-23 may 2015.

Historical epistemology (HEP) can be placed within the renewed debate about the “marriage between the philosophy and the history of science” (HPS). Located at the crossroad of conceptual analysis and the history of practices, this methodological approach to the sciences combines historical and philosophical perspectives. HEP finds its roots in France with the positive philosophy of Auguste Comte and represents the deployment of the complex path of the so-called “French style in epistemology”, whose principal representatives are G. Bachelard, G. Canguilhem and M. Foucault. Since the 90s, it is possible to talk of a renaissance of HEP within Anglo-American domains, thanks to the works of I. Hacking, A. I. Davidson and L. Daston, among others. The international development of HEP in its contemporary phase is paralleled by a sort of paradoxical void in its birth place. The reconnection of this kind of epistemology to the original philosophical framework from which it emerged represents the occasion to reopen the debate in France.

The aim of the workshop will be to gather the graduate students and young researchers working within the constantly expanding field of HEP. This first meeting will allow the creation of a space of reflection wherein those involved can expose and share their research, methods and difficulties, as well as discuss the formation of a research group on HEP for future activities.

Proposals will be considered in the following areas:

  1. History of historical epistemology: of the French tradition (Bachelard, Canguilhem and Foucault) and its contemporary forms.
  2. Methodological debates over the history and the philosophy of medicine, psychology and psychiatry. These disciplines have represented and still represent particularly fertile domains for HEP, which has transformed their methods and issues.
  3. Open section. HEP has been linked to the most diverse disciplines and themes, and new directions are currently being opened.

Proposals (400 words and a brief presentation of the candidate) are to be forwarded before January 26th (with a reply by February 16th), as word or pdf files, to epistemologiehistorique@gmail.com. French and English are the two languages of the workshop. A limited number of financial aid covering the totality or a part of the travelling expenses of the participants is available and can be solicited.

Dates importantes / Important dates

Limite de proposition d’interventions / Application deadline : January 26th 2015
Réponse / Notification of acceptance: February 16th 2015
Journées d’études / Workshop days : May 22-23rd 2015

Comité scientifique / Scientific Committee

Jean-François BRAUNSTEIN, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Bernadette BENSAUDE-VINCENT, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Arnold I. DAVIDSON, University of Chicago
Frédéric FRUTEAU DE LACLOS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les organisateurs / The organizers,

Iván MOYA DIEZ et Matteo VAGELLI
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
EA3562 Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
epistemologiehistorique@gmail.com